Louhans- Patrimoine gastronomique

Les spécialités culinaires de la Bresse sont présentes à Louhans (capitale de la Bresse bourguignonne) tels la poule de Bresse et autres poulardes, la tête de veau, les grenouilles (marché de Louhans), sans oublier la pôchouse. De plus Louhans est connue pour ses corniottes, viennoiseries originaires de la ville et fêtées lors de l’ascension.

Le poulet de Bresse

Poulet de Bresse « labellisé »

Véritable institution locale, l’élevage et la vente de poulet de Bresse est une source de revenus très importante pour le secteur agricole et commercial de la région de Louhans et de la Bresse tout entière. Il existe deux types de volailles :

L’exploitation du poulet dans cette région repose indirectement sur la nature argileuse du sol bressan, riche en eau et donc particulièrement adapté à la culture du maïs. La volaille de Bresse gagne sa saveur en vaquant librement dans les cours et les prés à la recherche de sa nourriture, ce qui lui donnes cette réputation et cette qualité gustative.

La confrérie des Poulardiers de Bresse

Il s’agit d’une confrérie gastronomique dont le nom est déposé, créée le 16 décembre 1962, à l’initiative du sénateur et maire de Louhans, natif de cette même commune, Henri Varlot.

La « Corniotte » de Louhans

La Corniotte est une petite pâtisserie originaire de Louhans et de sa région. De forme triangulaire, qui peut évoquer les anciens chapeaux des curés. Autrefois, fêtée durant l’Ascension, la Corniotte était confectionnée et vendue par les religieuses de l’Hôtel-Dieu.

Depuis les années 2000, la Ville de Louhans fête de nouveau la corniotte lors du « Bress’tival » qui a lieu le week-end de le fête de l’Ascension. À cette occasion, des manifestations culturelles sont proposées et de nombreuses corniottes sont proposées à la dégustation dans différents lieux de la commune à vocation touristique.

La Pôchouse

Assiette de pôchouse.

La pôchouse, quelquefois orthographiée sous le nom de pauchouse, est une sorte de matelote de poissons de rivière, coupés en morceaux et arrosée au vin blanc, accompagnée avec de l’ail et des lardons103 que l’on retrouve dans de nombreux restaurants ou auberge de la Bresse louhannaise et jurassienne.

Ce plat est originaire du xvie siècle, à l’époque où les bateliers et les pêcheurs (pôchoux en patois Bressan) de Verdun-sur-le-Doubs, au confluent de la Saône et du Doubs en Bresse, préparaient ce plat du pauvre avec les poissons de la Saône et du Doubs et du vin blanc du vignoble de Bourgogne. ce plat s’est ensuite répandu dans toute la Bresse, principalement dans les secteurs arrosées par les principales rivières, telle que la Saône et la Seille.

2018-01-12T18:54:48+00:00January 12th, 2018|BRESSE BOURGUIGNONNE, GASTRONOMES BRESSAN, LA BRESSE|0 Comments

Leave A Comment